Travaillant dans une machine virtuelle, nous insérons l’image ISO dans le lecteur CD virtuel (dans notre cas, la lettre affectée au lecteur CD est D). Lorsque nous affichons le contenu de l’image (commande « dir »), nous voyons un ensemble de fichiers PowerShell et un fichier WSF (Windows Script File).

1.png
Pour lancer Core Configurator, il suffit d’appeler le fichier « Start_Coreconfig.wsf ».

2.png
Notons que Core Configurator va installer deux composants (une version allégée du framework .NET et PowerShell).

3.png
Une fois les composants nécessaires installés, la console de Core Configurator s’ouvre.

4.png
Parcourons les différentes rubriques. Dans les paramètres de l’ordinateur, vous pourrez :

  • modifier le nom de l’ordinateur et l’inscrire dans un domaine
  • ajouter/supprimer des rôles/fonctionnalités
  • démarrer/arrêter des services
  • promouvoir le serveur en tant que contrôleur de domaine
  • activer/désactiver le bureau à distance
  • activer/désactiver Windows Remote Management.

5.png

Dans les paramètres réseau, vous pourrez :

  • modifier la configuration des cartes réseau
  • gérer les utilisateurs et groupes
  • créer/supprimer des partages réseau
  • configurer les paramètres proxy pour l’accès à Internet
  • configurer les paramètres de stockage des périphériques iSCSI.

6.png

À partir de l’outil de gestion des licences, vous pourrez :

  • afficher les informations de licence
  • ajouter/supprimer des clés de licence et définir la méthode d’activation
  • spécifier les options de licence KMS (Key Management Service).

7.png

À partir du panneau de configuration, vous pourrez :

  • configurer l’installation des mises à jour (à partir de Windows Update ou d’un serveur WSUS)
  • configurer le pare-feu Windows
  • configurer les paramètres du clavier
  • configurer la date et l’heure du système en le synchronisant optionnellement avec un serveur de temps sur Internet
  • configurer la résolution de l’écran et optionnellement l’écran de veille
  • ajouter des drivers
  • ajouter/supprimer des programmes.

8.png

Si vous avez installé le rôle Hyper-V, vous pouvez gérer directement à partir du serveur le démarrage et l’arrêt de vos machines virtuelles.